Le blog de Sophie

Vœux de fin d’an­née : Exit Studio vous souhaite de bonnes fêtes avec son Stop Motion

Les fêtes de fin d’an­nées appro­chant, la ques­tion de savoir ce que nous pour­rions mettre en place pour marquer l’évé­ne­ment se posa. Quelques idées furent suggé­rées, allant de la créa­tion d’un logo d’Exit Studio dans sa version « Noël », à l’ajout de flocons de neige sur notre site web. Un peu trop clas­sique à notre goût ^^. En effet, comme nous en avons pris l’ha­bi­tude depuis le lance­ment d’Exit Studio, chaque fête est l’oc­ca­sion de faire preuve de créa­ti­vité, tout en renforçant l’es­prit d’équipe (plein d’hu­mour) qui carac­té­rise d’ores et déjà notre colla­bo­ra­tion.

C’est alors qu’une nuit d’in­som­nie – couplée à la décou­verte récente des réali­sa­tions atypiques de Greg Barth – me donna l’idée de la créa­tion d’un Stop Motion. Un échange de mail plus tard et mon idée expo­sée, nous partions à la décou­verte des aléas de la réali­sa­tion d’un Stop Motion, que vous pouvez décou­vrir ci-dessous.

Deux logos d’Exit Studio font une bataille de neige à la « Worms » (ce célèbre jeu d’ar­tille­rie, sorti en 1995 sur PC) et finissent ense­ve­lis. Ils se trans­forment alors en « mon beau Exit » (au lieu de « mon beau sapin ») et en « cadeau d’Exit » (au lieu de « cadeau de Noël »). La ques­tion étant : lequel des deux préfé­rez-vous ?

Les vœux de fin d’an­née sont deve­nus, pour les agences créa­tive, une tradi­tion publi­ci­taire : « Exer­cice de commu­ni­ca­tion à la fois corpo­rate et créa­tif, les vœux de fin d’an­née repré­sentent le meilleur moyen pour une agence de publi­cité de faire passer ses valeurs et de montrer son poten­tiel créa­tif autour d’un événe­ment fédé­ra­teur » – Adver­ti­sing times.fr.

Making-of du stop motion d'Exit Studio

Qu’est-ce que l’ani­ma­tion en stop motion ?

Tout d’abord, un petit rappel (pour ceux qui auraient manqué l’un de mes derniers articles, inti­tulé : « Greg Barth, génie atypique de la vidéo et du stop motion » au sein duquel vous pour­rez retrou­ver cette défi­ni­tion).

« L’ani­ma­tion en volume, ou anima­tion image par image, (stop motion et go motion en anglais) est une tech­nique d’ani­ma­tion permet­tant de créer un mouve­ment à partir d’objets immo­biles. Le concept est proche de celui du dessin animé : une scène (en géné­ral consti­tuée d’objets) est filmée à l’aide d’une caméra capable de ne prendre qu’une seule image à la fois (c’est une photo­gra­phie sur pelli­cule de film). Entre chaque image, les objets de la scène sont légè­re­ment dépla­cés. Lorsque le film est projeté à une vitesse normale, la scène semble animée. »

Quelques réali­sa­tions d’autres agences créa­tives qui nous ont marquées

Comme je l’évoquais au sein de mon intro­duc­tion, les fêtes (et notam­ment la fin d’an­née) sont des oppor­tu­ni­tés pour des agences comme la nôtre, de faire preuve de talent et de créa­ti­vité. Qui plus est, avoir l’op­por­tu­nité de travailler en équipe sur un projet pour lequel nous avons carte blanche, nous permet de ne pas être limi­tés par les demandes ou contraintes créa­tives impo­sées par notre clien­tèle.

Behind the brutes d’EPIC Web Agency (2013)

Behind the brutes 2013 - Epic web agency

“The mission was to offer our clients and fans a unique and inter­ac­tive expe­rience to cele­brate 2013 the right way. Epic enjoys expe­ri­men­ta­tions and mixing crea­tive graphic design with some chal­len­ging tech­ni­cal skills was for us the right thing to do”

Traduc­tion :

notre mission fut d’of­frir à nos clients une expé­rience unique et inter­ac­tive afin de célé­brer 2013 de la meilleure des façons. Epic appré­cie expé­ri­men­ter et mixer des desi­gns créa­tifs à des tech­niques avan­cées, rele­vant du chal­lenge person­nel (ce qui nous appa­raît comme la meilleure chose à faire).

Bark to work de Dog Studio (2013)

Bark to Work de Dog Studio (2013)

“Bark To Work is a webau­dio expe­riment using midi, spri­te­sheets, samples and javas­cript to get you to pros­cra­ti­nate and have fun while at work and it’s even more fun on iPad (iOS 6)”

Traduc­tion :

Bark To Work de Dog Studio est le fruit de l’ex­pé­ri­men­ta­tion d’un site web audio faisant appel au format MIDI, de « spri­te­sheets » (char­ge­ment d’une seule image, à l’aide de code CSS, qui en contient en réalité plusieurs), d’échan­tillons et de JavaS­cript afin de vous permettre de procras­ti­ner et de vous amuser au travail (et c’est encore plus amusant sur iPad iOS 6).

Aero­dy­na­mics de Daft Punk par l’agence Publi­cis Conseil (2012)

Aerodynamic de Daft Punk par Publicis Conseil (2012)

“Create a video that shows even for wishing a happy new year, the people from the agency can be crea­tive. In the video, five crea­tive types from Publi­cis Conseil recreate the Daft Punk song, Aero­di­na­myc, thanks to a couple of musi­cal gree­ting cards”.

Traduc­tion :

créer une vidéo qui montre (même pour souhai­ter une bonne année) que les personnes de l’agence peuvent être créa­tives. Dans la vidéo, cinq profils créa­tifs issus de l’agence Publi­cis Conseil recréent la chan­son Aero­dy­na­mic de Daft Punk, grâce à des cartes de vœux musi­cales.

 

Anima­tion Nouvel an Maya par l’agence New BBDO (2012)

NouvelAnMaya2012NewBBDO

L’agence New BBDO a fait appel à l’ani­ma­tion et au Motion Design pour surfer (avec succès), fin 2012, sur la vague du nouvel an Maya.

Winter­lands par l’agence AKQA (2015)

Winterlands par l'agence AKQA (2015)

Mon coup de cœur pour les vœux de cette fin d’an­née 2014 !

« Cette carte de vœux qui se découvre sur mobile, offre une expé­rience 3D animée et inter­ac­tive féérique [grâce au webGL]. Winter­lands est un site de vœux mobile, compa­tible avec iOS 8+ et Android 4.3.3+, qui vous permet d’en­voyer vos vœux via SMS, e-mail ou sur les réseaux sociaux. Le desti­na­taire explore en 360° le monde minia­ture d’une boule à neige pour trou­ver votre message. Il peut aussi agiter son smart­phone pour que la neige se mette à tomber. L’ex­pé­rience permet de choi­sir parmi 14 paysages ennei­gés, dont 13 sont inspi­rés de chaque ville dans lesquelles l’agence est implan­tée (Amster­dam, Atlanta, Berlin, Gurgaon, Londres, New York, Paris, Port­land, San Fran­cisco, Sao Paulo, Shan­ghai, Tokyo, Washing­ton) » – La Réclame.fr

Making-Of du Stop Motion d’Exit Studio (2014)

Mais venons-en au fait (cette article ayant tout de même pour but de vous montrer comment nous avons réalisé notre petit stop motion). La réali­sa­tion d’un Stop Motion, c’est beau­coup de boulot, et nous sommes fières de parta­ger avec vous cette expé­rience que nous avons vécu avec beau­coup d’amu­se­ment !

1. Scéna­rio origi­nal et story board : Sophie Bernard (aka moi-même).

Après avoir été illu­mi­née, par une nuit d’in­som­nie, de ce merveilleux stop motion, la première mise en pratique : le story board. Pour ce faire, une feuille blanche, un crayon (rapi­de­ment mâchouillé par Sushi, ce qui m’obli­gea à passer au bic), tout mon talent d’illus­tra­trice au service de ma société (ironie quand tu nous tiens) et le tout, dix minutes avant l’ar­ri­vée de toute le monde.

Making-of du stop motion d'Exit Studio : story board 1

Making-of du stop motion d'Exit Studio : story board 2

2. Illus­tra­tion : Chris­tophe Antoine

Bien heureu­se­ment, nous avons fait appel à un illus­tra­teur de talent (en la personne de Chris­tophe Antoine, dont vous pouvez décou­vrir le port­fo­lio sur devian­tart) pour réali­ser les dessins néces­saires à notre projet. En effet, il a été rapi­de­ment constaté que me concer­nant, cela aurait été une catas­trophe !

Making-of du stop motion d'Exit Studio - illustrations

Making-of du stop motion d'Exit Studio - illustrations

Making-of du stop motion d'Exit Studio - illustrations

3. Décou­page, pliage et colo­riage : la team

Cette partie n’était pas chiante du tout ^^ (ironie). Bernard a surtout utilisé une planche à décou­per et un scal­pel (et pour les autres, des ciseaux). Julien et Chris­tophe ont colo­rés certains éléments à l’aide d’un posca. J’ai enfin gommé les marques de crayon (je vous le donne en mille) à l’aide d’une gomme (incroyable n’est-ce pas ?).

Making-of du stop motion d'Exit Studio - découpages

Making-of du stop motion d'Exit Studio - découpages

Making-of du stop motion d'Exit Studio - découpages

Making-of du stop motion d'Exit Studio - découpages

4. Mise en place et cali­brage des lumières : Bernard Peti­than et Julien de Hosté.

Beau­coup de brico­lage (et un coup de coude de Julien dans une lampe qui a tout foutu en l’air juste après avoir commencé :D) pour un résul­tat opti­mal !

Making-of du stop motion d'Exit Studio - calibrage des lumières

Making-of du stop motion d'Exit Studio - calibrage des lumières

Making-of du stop motion d'Exit Studio - calibrage des lumières

5. Photo­gra­phie : Julien de Hosté.

En l’oc­cur­rence, Julien était en charge « d’ap­puyer sur le bouton » (le clavier du portable afin d’en­clen­cher l’ap­pa­reil) et devait égale­ment s’as­su­rer que personne n’avait laissé trai­ner un morceau de bras sur le cliché (ou oublié de dépla­cer un nuage, mission à laquelle il a lamen­ta­ble­ment échoué ^^).

Making-of du stop motion d'Exit Studio - photographies

Making-of du stop motion d'Exit Studio - photographies

6. Dépla­ce­ment des éléments : Sophie Bernard, Bernard Peti­than et Chris­tophe Antoine.

Je ne dirais qu’une chose : nous nous sommes beau­coup amusés ^^ !

Making-of du stop motion d'Exit Studio - déplacements

Making-of du stop motion d'Exit Studio - déplacements

Making-of du stop motion d'Exit Studio - déplacements

Making-of du stop motion d'Exit Studio - déplacements

7. Montage du Stop Motion : Julien de Hosté

Making-of du stop motion d'Exit Studio - montage

Le mot de la fin

Lorsque nous avons débuté ce projet, nous n’ima­gi­nions pas tout le boulot qu’un stop motion pouvait impliquer. Nous pensions n’en avoir que pour une bonne après-midi, et au final, cela nous a occu­pés un week-end entier (que nous avons conclu avec un bon petit vin chaud sur le marché de Noël Liégeois). Ce fut surtout l’oc­ca­sion de mettre à contri­bu­tion les talents et la créa­ti­vité de chacun au service d’Exit Studio. Il y eu quelques fou rires, quelques crises de nerfs, quelques tasses de cafés consom­mées et quelques bières vidées. Ce n’est (bien entendu) pas parfait (loin de là), mais soyez indul­gents, c’était là notre tout premier essai après tout ^^ !

Making-of du stop motion d'Exit Studio - Joyeux Noël et bonne année 2015

Au final, un projet fun et un team buil­ding impro­visé, tout cela afin que toute l’équipe d’Exit Studio puisse vous souhai­ter un merveilleux Noël et une excel­lente année 2015 😉 !

Pour la petite histoi­re…

Comme je l’évoquais dans l’in­tro­duc­tion, nous avons pris l’ha­bi­tude (depuis le lance­ment d’Exit Studio) de faire preuve de créa­ti­vité à chaque événe­ment et/ou fête. Pour ceux qui l’au­raient manqué, notre réali­sa­tion à l’oc­ca­sion de la fête d’Hal­lo­ween (2014).

Exit Studio Citrouille d'Halloween 2014

Making Of Exit Studio Citrouille d'Halloween 2014