Le blog de Sophie

Comment le Flat Design a rendu l’Apple Watch possible

Actua­lité oblige  – et parce que je suis tombée sur un article anglo­phone que j’ai trouvé fort inté­res­sant – j’ai choisi de trai­ter du choix des bulles (ou cercles, comme vous préfé­rez) sur l’Apple Watch – qui, par ailleurs et contre toute attente, ne s’est pas faite appe­ler iWatch (comme en a pour­tant l’ha­bi­tude la célèbre marque à la pomme de Steve Jobs). Je vous laisse tout à loisir de consul­ter cet excellent article de John Brown­lee à la source. Pour les autres, cet article vous est destiné !

Comment le Flat Design a rendu l’Apple Watch possible

Ainsi, après des années de spécu­la­tions, l’Apple Watch est enfin arri­vée. Et bien qu’elle tourne sous iOS, elle possède sa propre inter­face utili­sa­teur avec un écran d’ac­cueil rempli de petites bulles, chacune d’elles repré­sen­tant une app. Pourquoi des icônes circu­laires quand Apple nous a toujours habi­tué à des carrés aux angles arron­dis sur iPhone et iPad ? Proba­ble­ment parce que cela est plus ergo­no­mique pour appuyer (avec nos gros doigts) sur l’écran d’une toute petite « SmartWatch ». Les cercles sont une façon simple de rendre l’in­for­ma­tion à la fois lisible et acces­sible sur un écran de petite taille.

Apple Watch

Ils repré­sentent égale­ment la valeur stra­té­gique du « flat design ». Le flat design est un design au prin­cipe mini­ma­liste au sein duquel tout design donnant l’illu­sion d’avoir été conçu en trois dimen­sions (les ombres portées, les dégra­dés de couleurs, les textures, etc.) sont écar­tés. C’est la tendance actuelle parce qu’il permet aux desi­gns créés pour un support (medium) d’être plus aisé­ment décli­nés sur diffé­rentes plate­formes (comme le print par exemple). Et ainsi, en ce qui concerne iOS, permettre la tran­si­tion de votre smart­phone (iPhone) à votre SmartWatch.

À ce titre, je vous invite à consul­ter mon premier article du mois de septembre, lequel aborde ce dernier point.

Flat Design versus Skeuo­mor­phisme

Au sein d’un autre de ses articles, rédigé il y a un an de cela, l’au­teur explique que le flat design est en train d’ou­vrir la voie vers les appa­reils iOS de demain (il en avait été fort bien inspiré). Dans cet article, ce dernier argu­mente que, le fait qu’iOS 7 ait pris le parti du flat design n’était pas simple­ment une ques­tion d’es­thé­tisme : en élimi­nant les dégra­dés et le skeuo­mor­phisme, Apple a créé un design dont le langage peut être adapté à diffé­rentes tailles et formes d’écrans.

Flat Design vs Skeuomorphisme  interface iOS Apple et calculatrice

Pour les néophytes du Skeuo­mor­phisme, en voici une défi­ni­tion :

« Désigne une manière de repré­sen­ter un élément d’in­ter­face graphique à l’aide de la repré­sen­ta­tion de l’objet réel qui réali­sait la fonc­tion acces­sible par cet élément de design. Par exemple, l’in­ter­face d’un lecteur multi­mé­dia repré­sen­tera un lecteur à bandes magné­tiques avec les boutons de lecture, avance rapide et le dessin d’une bande magné­tique pour repré­sen­ter le fichier sonore »

Je vous réfère égale­ment à cette excel­lente info­gra­phie inti­tu­lée (tout natu­rel­le­ment) : « Flat Design vs Skeuo­mor­phism ».

En conclu­sion :

L’Apple Watch n’a pas encore d’écran 3D (c’est déses­pé­ré­ment plat, contrai­re­ment aux SmartWatch telles que le Moto 360 ou le LG G Watch R) mais le re-design d’iOS par Jony Ive il y a de ça un an déjà, a rendu l’Apple Watch possible. Le Flat Design était l’arme secrète de l’iWatch depuis le départ. Et au-delà de l’Apple Watch, le flat design a égale­ment ouvert la voie vers de nouveaux produits Apple auxquels nous n’osons encore à peine rêver.

Flat Design vs Skeuomorphisme pour les icones du navigateur Safari